Vivre une journée Oxy’Trail !

Bonjour, moi c’est Caroline !

Mon mari, Sébastien court régulièrement depuis trois ans maintenant. Il a déjà participé à quelques courses où il a rencontré des amis. Ils lui ont parlé de leur participation à l’Oxy’Trail en 2019. Du coup, il a décidé de s’inscrire à la 8e édition sur la course Oxy’23 km. Moi aussi je vais courir ! Ce sera ma toute première compétition officielle, mais je vais me contenter de Oxy’5 km. Ce sera déjà très bien pour commencer. Nos enfants Audrey (10 ans) et Lilian (7 ans) vont eux aussi courir !

Voici le « journal de bord » de notre journée du dimanche 28 juin 2020. Oui c’est un peu « retour vers le futur » car ce jour n’a pas encore eu lieu. Roman fiction… Action !

 

8H00 : Nous arrivons à la station « Noisiel » par le RER en 20 minutes seulement depuis « Paris-Nation » où nous habitons. Marne-la-Vallée, c’est proche de Paris en fait ! Dans le hall de la gare, des bénévoles accueillants nous attendent pour nous indiquer la direction du Parc de Noisiel. En sortant de la gare, c’est super simple, car c’est toujours tout droit pendant 800 mètres. En plus, c’est fléché ! Nos amis, eux, viennent de Melun en voiture. Ils ont mis environ 25 minutes. Comme ils avaient deux places disponibles dans leur voiture, ils ont fait du covoiturage pour emmener deux autres coureurs. Orientés par des bénévoles, ils se sont garés sur le parking de la Chocolaterie, qui se trouve à 800 mètres à pied de la ligne de départ, mais nouveauté 2020, un petit train les transporte du parking au village Oxy’Trail. C’est bon enfant !

8H11 : A pied, nous arrivons par la grille d’honneur du parc de Noisiel. Nous nous dirigeons alors vers le stand « Retrait des dossards » à 100 mètres de là. Nous y retrouvons nos amis. Nous aurions pu passer la veille pour récupérer nos dossards (car c’est possible !), mais la distribution fut rapide et efficace, donc pas de perte de temps. Sur le dossard, il y a mon prénom d’inscrit en plus (car nous nous sommes inscrits avant le 1er juin). C’est cool ça ! Nous découvrons les cadeaux présents dans le sac : t-shirt synthétique, gourde pliable et flyers divers.

8H24 : Nous allons à la garderie quelques mètres plus loin. Nous remplissons une fiche d’inscription et confions nos enfants à des animateurs diplômés d’un BAFA (Brevet d’Aptitude aux Fonctions d’Animateurs). Ils vont pouvoir prendre un petit-déjeuner, faire des dessins et des jeux, profiter des structures gonflables et autres animations.

8H43 : Je passe aux toilettes, dont les cabines se trouvent quasiment sur la ligne de départ. Ensuite, Sébastien part s’échauffer dans les allées boisées du parc de Noisiel et dans les prairies. Pendant ce temps, nous partons déposer les affaires à la Consigne.

9H30 : Sébastien s’élance sur la course « Oxy’23 km ». Après un premier kilomètre en descente, il rejoint les bords de Marne après un tour sur la rivière anglaise. Contrairement à « Oxy’5 km », cette course à l’honneur de traverser le parc du château de Champs-sur-Marne, magnifiques jardins « classés » à la française et à l’anglaise. Ensuite, passages par : Bois de la Grange, cours de la Ferme du Buisson, étangs du Maubuée, Cité Menier et sa mairie, bords de Marne jusqu’à la plage de Torcy puis direction le canal de Vaires-sur-Marne puis l’île-de-loisirs de Vaires-sur-Marne (site d’accueil des JO Paris 2024) et enfin retour dans le parc de Noisiel.

11H35 : Au cœur du village, nous participons au « warm-up » mis en place par l’organisation en face du podium. Ema, coach Urban Running, nous fait grimper le cardio en musique par différents exercices plus funs les uns que les autres. Très bon échauffement de course à pied !

11H48 : Avec ma copine, nous sommes prêtes ! Après quelques mots d’encouragements de nos proches, nous allons dans le « SAS Départ ». En entrant dans la zone, il y a quelque chose d’original : un ravitaillement avant de prendre le départ de la course (avec de l’eau, du ice tea, des oranges, des pommes, du raisin secs, du chocolat, du pain d’épices). Cela peut être pratique pour éviter fringales, hypoglycémies ou déshydratation durant la course.

12H00 : Sébastien vient de terminer sa course, mais pour moi cela va être le départ. 5… 4… 3… 2… 1… top départ ! Nous voici lancées sur la course « Oxy’5 km ». Départ festif en musique et riche en animations surprises. Après une longue descente, nous traversons une rivière anglaise sur laquelle nous pouvons observer les nénuphars. Ensuite, nous longeons le bord de la Marne sur 2 kms puis le parc du château de Champs-sur-Marne. Au 4e km, une côte nous amène vers l’arrivée. Pas facile, mais c’est un mini-trail après tout !

12H31 : Me voici de retour sur le village Oxy’Trail où je franchis la ligne d’arrivée en 30 minutes et quelques secondes selon l’horloge officielle qui affiche le chrono sous l’arche. Objectif atteint, avec ce 10 km/h de moyenne sur ces 5 km de course à pied. D’autant plus qu’avec la côte, s’était un vrai challenge ! On me remet une médaille « Oxy’Trail » autour du cou. Dessus, c’est écrit « Finisher ». Ouahou, ma première médaille ! Mon amie m’attend au ravitaillement. Elle est arrivée avant moi, en 26 minutes seulement. Le ravitaillement est un véritable festin, avec de nombreuses boissons (eau, eau gazeuse, jus de fruits, jus de pomme, jus de raisin, jus d’orange, coca, ice tea, fanta…), de fruits (bananes, pommes, oranges, cerises…), et divers autres aliments (pain d’épices, quatre quarts, chocolat, bonbons, raisins secs…).

12H43 : Après avoir repris des forces, je passe évidemment par l’espace « Récupération ». Il y a le choix entre les ostéopathes ISOP, les podologues INP ou réflexologues (pour les pieds) ou encore un massage Shiatsu. Nous avons même testé la cryothérapie, des bassins à l’eau à 9 degrés dans lesquels il faut mettre ses jambes. Cela fait froid mais c’est très efficace il parait !

12H57 : Je reçois un sms pour m’indiquer mon chrono et ma place. Génial !

13H06 : Ma copine a terminé 1e de sa catégorie en Master 2. Elle a donc le droit à sa cérémonie de récompense. Lorsque le speaker l’appelle, elle monte sur l’estrade puis sur le podium. Le podium est en forme de souche d’arbre, de quoi marquer l’esprit « trail » ». Tout un tas d’artifices éclatent au moment de la réception de son trophée. Elle est heureuse et fière de pouvoir lever sa coupe dans le ciel du parc de Noisiel.

13H14 : Après nos courses, nous passons tous prendre une douche chaude à quelques mètres de l’arrivée. Tout propre, nous pouvons alors récupérer nos enfants à la garderie. Nos enfants s’y sont amusés. Ils ont d’abord pris un goûter à base de jus de fruits, gâteaux, bonbons et ils ont fait quelques dessins.

13H30 : C’est au tour de nos enfants de participer à la fête sportive, avec des courses spécialement adaptées, appelées « Oxy’Jeunes ». Lilian est le premier à concourir sur une distance de 1km dans le parc de Noisiel (réservée aux enfants nés entre 2010 et 2013) puis c’est Audrey qui s’élance sur une distance de 1,5 km (réservée aux enfants nés en 2008 et 2009). Peu importe leur classement en franchissant l’arche finale, ils sont heureux d’avoir participé comme papa et maman à un mini-trail. A l’arrivée, ils reçoivent une médaille et un sac cadeau avec un goûter.

13H53 : En famille et avec nos amis, nous sommes allés déjeuner en restant sur le parc. Au snacking Ibis, nous prenons des pasta-box, boissons et desserts.

14H23 : Pour terminer cette journée, nous avons pris un smoothie. Pour l’obtenir, il fallait pédaler sur un vélo pour produire l’énergie permettant de broyer les fruits. Fun et ludique.

L’année prochaine, c’est sûr, nous créons une grande équipe avec des amis, des voisins, des cousins ou des collègues. Rendez-vous l’année prochaine !

 

Rejoins-nous #OxyTrail :